Partager sur facebook Partager sur twitter Imprimer la page Enregistrer la page en document PDF

Saint-Aubin en 2050 selon les membres du Comité Consultatif Communal

Jeudi 12 juillet, des bénévoles du Comité Consultatif Communal de Saint-Aubin se sont réunis autour de Cyril Vincent, leur président, et d'Anne-Laure Pires (tous 2 membres du C2D) pour imaginer le futur de leur commune. En guise d'apéritif, un rétrofutur sur l'urbanisme.

A quoi ils tiennent / les priorités

En 2050, Saint-Aubin est une ville de moins de 10 000 habitants caractérisée par la place prépondérante qu'occupent, dans la vie municipale, la nature, la forêt et le bien-être des habitants ; la commune est également dotée d'un tissu économique attractif et de proximité.

  • La croissance démographique est contenue grâce à l'adoption d'un PLU restrictif qui
    • impose une superficie minimale pour les constructions nouvelles
    • interdit les divisions parcellaires
    • limite les secteurs ouverts à l'urbanisation
  •  La politique municipale « nature en ville »
    • recense et caractérise l'architecture et l'urbanisme de chaque quartier d'habitation
    • soutient la constructions de maisons individuelles énergétiquement autonomes
    • instaure des zones de protection « pur O² »
    • interdit l'arrosage des jardins avec l'eau potable
    • accompagne la création de potagers dans les écoles et les espaces publics
    • accueille une école « high-tech, nature et écologie »
  • La « ville forêt » s'affirme par :
    • le gel des zones agro-sylvicoles
    • la construction d'une Cité Mondiale du Bois et d'un centre de formation
  • La politique municipale « sport & bien-être » porte :
    • l'installation d'une commission de mutualisation des équipements sportifs avec les communes voisines
    • la construction d'un gymnase éco-responsable
    • des programmes d'activités physiques pour personnes âgées et enfants
  • L'attractivité économique de la commune se développe grâce à l'accueil d'entreprises innovantes (production d'insectes, purification de l'eau potable...).

Le bric-à-brac du jour / les pépites

  • un forestarium au sein du cimetière communal
  • un cheptel public de moutons pour tondre les pelouses des gens
  • l'aménagement d'un arboretum métropolitain
  • une passerelle intergénérationnelle entre l'école et la maison de retraite
  • des frigo enterrés dans nos jardins pour faire des économies d'énergie