Partager sur facebook Partager sur twitter Imprimer la page Enregistrer la page en document PDF

La métropole bordelaise à l’heure des mobilités internationales

Mis à jour le 28 juin 2017

Le C2D a organisé, le 10 mai à l’Hôtel de Bordeaux Métropole, un world café pour voir comment les pratiques des individus au sein de la mondialisation, leurs appartenances et ancrages pluriels, contribuent à transformer la ville.

Olivier Pliez, géographe toulousain, a ouvert la soirée en donnant une conférence sur la mondialisation par le bas. Cette notion, qui met de côté les dimensions habituelles de l’internationalisation des échanges et de la finance, s’intéresse notamment aux effets de la globalisation à partir des expériences qu'en ont les individus : mobilités étudiantes, mariages mixtes, bi-nationalités, tourismes, micro échanges commerciaux, réseaux sociaux… Les participants, originaires d’une trentaine de pays différents, ont ensuite travaillé en groupes pour échanger sur ce qu’apportent au territoire métropolitain leurs relations avec l’étranger ou pour identifier ce qui caractérise l’agglomération bordelaise lorsque l’on vient d’ailleurs.